Les élus de gauche en déplacement sur le canton de l’Isle Jourdain pour parler éco-industries et nouvelles technologies

Dans la perspective de l’élaboration du projet 2015, les élus de gauche organisent des rencontres sur l’ensemble du territoire départemental. La 5ème rencontre de ce type s’est déroulée ce vendredi 14 juin sur le canton de l’Isle Jourdain en présence de nombreux conseillers généraux, du député Jean-Michel Clément et de la vice-présidente de la Région Reine-Marie Waszak.

Isle_Jourdain_Mairie_2_14.06.2013_WEB

Le groupe des élus de gauche et la vice-présidente du Conseil régional Reine-Marie Waszak.

Parler d’éco-énergies aujourd’hui ne constitue plus une grande innovation. Sujet central dans nos sociétés, la discussion ne porte plus sur la nécessité ou non d’une politique environnementale mais bien sur son orientation, ses objectifs et sa cohérence avec le monde industriel. Conscient des enjeux d’une telle politique, le groupe des élus de gauche se mobilise sur le sujet en s’informant, en répertoriant les initiatives existantes tout en réfléchissant aux pistes qui pourraient être engagées. C’est donc dans ce cadre que le groupe des élus de gauche a visité une entreprise de tôlerie industrielle de pointe mais aussi la société SVO éco-industries, située dans le Vigeant, centre de traitement et de valorisation des déchets non dangereux et producteur d’énergie solaire.

Suite à la visite de la première entreprise de tôlerie industrielle, le groupe des élus de gauche n’a pu que constater sa brillante réussite adossée à des ouvriers qualifiés et une technologie de pointe basée sur 40 machines outils à grande majorité en commande numérique. Cette entreprise fleurissante souffre néanmoins, comme beaucoup d’autres en Vienne, de réseaux routiers qui ne sont plus adaptés. Le centre de Poitiers est à plus de 45 minutes de voiture, souvent plus car la voie principale est régulièrement engorgée. Cela pose donc de nombreux problèmes en termes d’acheminements de marchandises mais aussi de recrutements. Il est donc urgent de proposer une politique départementale des routes adéquate et environnementalement responsable.

Isle_Jourdain_Trametal_14.06.2013_WEB

Le groupe des élus de gauche, la vice-présidente de la Région Reine-Marie Waszak et le député Jean-Michel Clément

 

La sortie de territoire s’est poursuivie par la visite de la société SVO éco-industries, située dans le Vigeant. Cette éco-industrie est un centre de traitement et de valorisation des déchets non dangereux. Elle traite plus de 145 000 tonnes de déchets par an, valorisés à plus de 84%, produisant ainsi de l’électricité. Forte d’un parc de 14 000 panneaux photovoltaïque, cette société tente de conjuguer gestion des déchets, activité industrielle et préservation de l’environnement. Etendue sur plusieurs hectares, la société a développé une zone écologique sensible avec des espèces faune et flore protégées, visant une intégration paysagère réussie.

 

Le groupe des élus de gauche et la vice-présidente de la Région Reine-Marie Waszak devant le parc photovoltaïque de SVO éco-industries

Le groupe des élus de gauche et la vice-présidente de la Région Reine-Marie Waszak devant le parc photovoltaïque de SVO éco-industries

En définitive, ces visites visent à offrir un œil neuf sur les industries d’aujourd’hui, à appuyer la réflexion sur le plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés mais aussi, dans son ensemble, à coordonner toutes les politiques du Conseil général dans une démarche de responsabilité environnementale. La démarche que souhaite engager le groupe des élus de gauche dès 2015 vise à passer de « l’exemplarité » affichée par la majorité du conseil général à la réalité. Il ne s’agit plus de promouvoir des actions en interne, ni de développer une politique et de la peindre en vert mais bien de concevoir une politique intégrant du début à la fin le développement durable, les nouvelles technologies et le respect de l’environnement.

Dans les semaines qui vont suivre, le groupe des élus de gauche va poursuivre ses visites de territoires à la rencontre des forces vives du département, toujours dans une démarche d’écoute et d’échanges.